THE REVENANT ou le sacre de Léonardo

« Il était temps ! », c’est ce que je me suis dit en sortant du cinéma ce mardi soir. Il était temps que j’aille visionner « The Revenant » d’Alejandro González Iñárritu et il était temps que Leonardo DiCaprio soit oscarisé….

 

Ce film est une adaptation libre du roman de l’écrivain Michael Punke qui raconte les mésaventures du trappeur, Hugh Glass.

Synopsis : 1823, dans les montagnes très enneigées du Dakota du Sud infestées d’Indiens hostiles, Hugh Glass guide les trappeurs dans cette région hostile qu’il connaît bien. Après une saison de chasse qui a permis de récolter fourrures et peaux, il faut rentrer au fort militaire. Seulement les Akiras, indiens violents, en ont décidé autrement. Après une terrible attaque où plus de la moitié des soldats décèdent, Hugh Glass, Hawk, son fils de sang-mêlé et les soldats survivants décident de passer par la forêt (moins dangereuse, selon eux, que la rivière) pour regagner le campement. Malheureusement, Glass se fait littéralement déchiqueter par un grizzly.

Après l’avoir veillé pendant 5 jours, les deux équipiers, Fitzgerald et Bridger l’abandonnent, l’enterrent vivant et reprennent la route car Fitzgerald (un Tom Hardy magistral) craint une attaque indienne. Hugh Glass qui est un dur à cuire, refuse de mourir. Animé d’un fort sentiment de survie et de vengeance, il  rampe, tombe, se relève, et se nourrit des restes d’animaux laissées par des meutes de loups. Glass entreprend un voyage de plus de 300 km dans un environnement plus qu’hostile.

Mon avis : Nous noterons la splendeur des paysages malgré des conditions climatiques très difficiles. Iñárritu a choisi de filmer en plans très serrés, le spectateur a ainsi l’impression d’être au coeur de l’action. Il y a parfois quelques lenteurs et des longs silences qui donnent au spectateur une sensation d’oppression très calculée. Ce film doit tout, selon moi, à la prestation de L. DiCaprio. Il est magistral !!! 

Attention aux âmes sensibles ! Il faut avoir le coeur bien accroché. Je suis, pour ma part, incapable de raconter ce film sans avoir envie de vomir 😉

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s